Kasim SULTON - Biographie & Photos

Survivre durant près de 35 ans dans l'industrie musicale requiert du talent. Pour accomplir ce que Kasim Sulton a déjà réalisé au fil de sa carrière, le talent doit être allié à la passion ainsi qu'à la plus totale dévotion à son art. Reconnu et respecté dans le monde entier, Kasim est l'un des musiciens les plus demandés de la scène musicale.

Parmi les artistes l'ayant sollicité pour travailler à leurs côtés, on retiendra notamment :
Todd Rundgren et Utopia, Meat Loaf, Joan Jett and the Blackhearts, Hall & Oates, Patti Smith, Mick Jagger, Céline Dion, Cheap Trick, The New Cars, The Indigo Girls, Blue Oyster Cult, Richie Sambora, Steve Stevens.
Mais ce ne sont que quelques noms sur une longue liste, Kasim ayant joué ou chanté sur plus de 120 albums depuis le début de sa carrière professionnelle en 1974. On lui doit également le plus grand succès du groupe Utopia, "Set Me Free", qui s'est classé dans le Top 30 des Charts Américains.



Kasim Sulton débute son parcours alors qu'il n'est encore qu'un adolescent en jouant du piano pour la poétesse New-yorkaise Cherry Vanilla, compositrice pour David Bowie. Alors qu'il n'a que 19 ans, un ami l'informe que Todd Rundgren est sur le point d'auditionner des bassistes pour son groupe Utopia. Empruntant 20 dollars à un de ses oncles, Kasim se rend à Woodstock dans l'Etat de New York, passe l'audition et décroche une place au sein de la bande.
Utopia enregistre neuf albums tout en se produisant sur scène dans le monde entier entre 1977 et 1985, avant de se réunir pour une dernière tournée en 1992 et la sortie d'un album Live.

Après son départ d'Utopia, Kasim Sulton collabore avec son ami de longue date et partenaire de Blackheart (Joan Jett), Thommy Price, pour sortir l'album "Lights On" en 1986, duquel est extrait le titre "No TV No Phone" qui figure au générique du film "The Allnighter". Toujours prêt à se renouveler et à enrichir la palette de ses compétences, il reste peu de disciplines encore inconnues de Kasim aussi bien en studio que sur scène. Il s'est même retrouvé à Broadway dans la comédie musicale "Movin' Out", basée sur la musique de Billy Joel, jouant de la basse et de la guitare.

En tant que Directeur Musical de Meat Loaf, Kasim Sulton a également produit le DVD VH-1 "Storytellers - Meat Loaf". De plus, il est le seul musicien (hormis Meat Loaf lui-même) à se produire sur l'intégralité des titres de la trilogie "Bat Out Of Hell". Le premier volet est à ce jour classé 4ème plus grande vente d'albums (plus de 48 millions de copies écoulées dans le monde, classé dans le "Top des 500 plus grands albums de tous les temps" de Rolling Stones Magazine.

La carrière Solo de Kasim compte 4 albums : "Kasim" (1982) - "The Basement Tapes" (1993 - Réédité en version longue en 1998) - "Quid Pro Quo" (2002) - "All Sides" (2007) ainsi qu'un DVD, "Kasim Sulton - Live In Atlanta" (2008).



Au début des années 90, Kasim part avec Hall and Oates dans le cadre de leur tournée unplugged tout en chantant sur l'album de Meat Loaf, "Bat Out Of Hell II - Back Into Hell". S'ensuit une gigantesque tournée avec Meat Loaf dans le monde entier et qui dure près de trois ans, pendant laquelle il se produit à la guitare, au synthé, tout en chantant dans les choeurs. Sa collaboration avec le Rocker s'intensifie à partir de cette période et on le retrouve ainsi sur l'album "Welcome To The Neighborhood", la tournée "Born To Rock" ainsi que le "Live Around The World" en 1996. Cette même année, Kasim Sulton est sollicité pour chanter sur l'album "Falling Into You" de Céline Dion.

En 1998, il part en tournée avec Richie Sambora du groupe Bon Jovi, à travers le Japon, l'Australie, l'Allemagne, la Hollande et l'Angleterre. A la fin de cette même année, il devient Directeur Musical de Meat Loaf tout en occupant le poste de bassiste. Il prend alors la responsabilité des arrangements ainsi que des répétitions du groupe pour les tournées à venir. La première représentation avec cette nouvelle configuration se déroule pour l'enregistrement de VH-1 Storytellers. "The Very Best Of Meat Loaf", incluant trois titres exclusifs, sort peu de temps après une nouvelle tournée européenne.

Kasim Sulton retrouve ensuite Todd Rundgren en 1999 pour une courte tournée avant de retourner travailler avec Meat Loaf. Kasim se joint à nouveau à Rundgren en 2000 pour le "3-man power trio Tour", incluant des prestations télévisées pour le "Late Night" avec Conan O’Brien, "The Late Show" de David Letterman, et "The Late, Late Show" de Craig Kilborn.
C'est durant les années qui suivent que Kasim se retrouve en studio à travailler sur son nouvel album Solo. A partir d'Avril 2001, il recommence à jouer sur scène sa propre musique pour la première fois depuis le début des années 80. Grace à l'indéfectible soutien de ses fans, ce qui apparaissait tout d'abord comme un simple "à-côté", relance la carrière solo de Kasim Sulton. Le nombre de fans grandissant à chaque concert, il prend alors la décision d'apporter la touche finale à son troisième album personnel.



Toujours la même année, il reprend ses fonctions de Directeur Musical et de bassiste pour Meat Loaf pour 47 représentations en Europe dans le cadre de la tournée "Night Of The Proms", se produisant ainsi devant plus d'un demi-million de spectateurs.
A son retour aux Etats-Unis, Kasim se remet à composer tout en se préparant pour une nouvelle tournée Solo de six semaines, très justement dénommée "Have Guitar, Will Travel". Débutant en février, celle-ci lui apporte une audience grandissante, pour se conclure par une standing-ovation à New York dans la salle de "The Bitter End". Quatre séances de dédicaces sont également organisées dans des points de vente pour promouvoir le lancement de l'album "Quid Pro Quo", tandis qu'il fait la première partie de Meat Loaf pendant la tournée hivernale de celui-ci, avec un set de trois chansons.

Durant la majeure partie de 2003 jusqu'au début 2004, Kasim Sulton met sa carrière Solo de côté afin de collaborer une fois encore avec Meat Loaf sur l'album "Couldn't Have Said It Better", sur lequel il est très fortement présent. La tournée qui s'ensuit l'entraine dans le monde entier pour se conclure en Australie et en Nouvelle Zélande. Durant cette même tournée, Kasim assure la première partie lors de plusieurs représentations avec un set acoustique de ses propres chansons, permettant ainsi de faire découvrir sa musique à près de 600.000 personnes.



Jamais prêt à ralentir, Kasim poursuit l'année 2004 à une cadence infernale. Il rejoint Todd Rundgren dans le cadre de la tournée pour promouvoir l'album "Liars". Entre Avril et Juin, ils enchainent 41 dates aux Etats-Unis, incluant une prestation dans la fameuse émission "The David Letterman Show". La tournée les conduit ensuite en Hollande puis au Royaume Uni avant de se produire sur la côte Ouest des Etats-Unis et de partir au Japon à Nagoya, Osaka et Tokyo.
Arrive la tournée estivale "Hair Of The Dog" de Meat Loaf qui l'embarque pour quatre mois en Europe, incluant une série de festivals ainsi qu'en Grande Bretagne, des représentations dans des châteaux et autres fameuses demeures. C'est durant ce tour que Kasim donne son premier concert Solo hors des USA, au "The Night and Day Café" de Manchester, Angleterre, le 4 Juillet 2005.

C'est également en 2005 que la guitare basse signée par Kasim Sulton voit le jour, manufacturée par Archer Guitars en coopération avec Interstate Music. Pour promouvoir la sortie de celle-ci, Kasim interprète quelques titres dans la boutique d'Interstate Music à New Berlin, Wisconsin, ainsi qu'à Frankfort en Allemagne pour la "Musik Messe Convention" de 2006.

Kasim devient ensuite un membre du groupe The New Cars avec Elliott Easton, Todd Rundgren, Greg Hawkes et Prairie Prince. Entre deux répétitions, il file enregistrer le nouvel album de Meat Loaf, "Bat Out Of Hell III", sur lequel il chante et joue de la basse. The New Cars commencent à se produire début 2006 dans quelques showcase tout en enregistrant un album Live, "It's Alive", qui sort aux Etats-Unis le 6 Juin. Kasim interprète lui-même le célèbre titre "Drive". Après plusieurs apparitions télévisées dans "The Tonight Show" de Jay Leno et "'The Late Show" de Craig Ferguson, The New Cars débutent leur tournée estivale "Road Rage Tour", laquelle se termine prématurément lorsque le guitariste Elliott Easton se casse la clavicule dans un accident de bus.



On retrouve Kasim Sulton sur les écrans de TV à plusieurs reprises en 2006 aux côtés de Meat Loaf, notamment dans "The Megan Mullally Show", "The Jimmy Kimmel Show", "The Today Show" et l'émission "Dick Clark’s Rockin’ New Year’s Eve".
2007 constitue une grande année pour tous les fans de la carrière Solo de Kasim. La sortie de l'album "All Sides" prouve une fois de plus ses talents de compositeur, de musicien (il joue lui-même de tous les instruments) et de producteur. L'enregistrement et la sortie du DVD "Kasim Sulton - Live In Atlanta" constituent l'un des temps forts de l'année 2008. En parallèle, celui-ci passe une grande partie de l'année sur les routes avec Meat Loaf et Todd Rundgren, tout en incluant des concerts Solo lorsque son emploi du temps le lui permet.

2009 marque le début d'une nouvelle tournée avec Todd Rundgren, cette fois pour promouvoir la sortie de l'album "Arena", sur lequel Kasim chante et joue de la guitare et du synthé. L'automne 2009 mène la série de concerts très attendue "A Wizard A True Star" (AWATS) dans 11 villes. AWATS consiste en la représentation Live du début à la fin du célèbre album éponyme de Todd Rundgren de 1973. La première a lieu à Akron, Ohio où Kasim joue de la basse et chante au sein de l'orchestre de six personnes comprenant Prairie Prince, Greg Hawkes, Bobby Strickland, Jesse Gresse et Ralph Schuckett.

Un peu plus tard ce même automne, Kasim reprend la route pour une tournée Solo, cette fois accompagné de son propre groupe. Les fans chanceux du Midwest et de la Côte Est ont ainsi le plaisir de découvrir ses chansons interprétées par un orchestre de quatre personnes. 2010 débute de manière magistrale lorsque Kasim Sulton se rend à Londres puis à Amsterdam pour deux représentations exceptionnelles du Show AWATS. Son retour aux Etats-Unis lui offre à nouveau l'opportunité de se produire en Solo sur la Côte Est.



Kasim reprend ensuite la route avec Todd Rundgren en Avril pour une tournée de 18 dates visant à promouvoir la sortie de reprises du légendaire bluesman Robert Johnson. Une nouvelle tournée Solo de deux semaines s'ensuit au mois de Mai aux Etats-Unis.

Kasim Sulton est à l'honneur en France mi-juillet 2010, puisque deux articles lui sont consacrés sur Zikannuaire et dans Jenzine Magazine, lequel lui offre pas moins de 14 pages. Puis il retrouve Todd Rundgren en septembre pour 5 shows évènementiels consacrés aux albums "Todd" et "Healing". Le reste de l'année 2010 est ponctué de concerts en solo, avec Todd Rundgren au Japon et aux USA ou avec divers groupes tandis que Kasim passe en parallèle de longs moments en studio où il commence à travailler à la conception d'un nouvel album.

2011 marque une nouvelle étape dans la carrière de Kasim Sulton. Avant de rejoindre Todd Rundgren en Californie pour participer au Record Fantasy Camp de Sacramento, il donne depuis Woodstock son premier concert filmé et retransmis en direct dans le monde entier. Les shows évènementiels se succèdent sans discontinuer de la reformation du groupe Utopia en soutien à Moogy Klingman aux trois concerts en hommage aux Beatles du Yellow Matter Custard avec Mike Portnoy. Sans oublier bien sûr Todd Rundgren ainsi que ses propres concerts en solo.

Quant au reste de son temps disponible, Kasim le consacre intégralement à son travail en studio pour donner vie à son cinquième album solo qui sortira sous peu...

New York a toujours été le foyer du chanteur / compositeur Kasim Sulton. Né à Brooklyn, il a emménagé à Staten Island à l'âge de six ans où il réside encore aujourd'hui.